:: suivant >>

Éditer :: []->

{"bf_titre":"La clinique de la Chesnaie (41)","bf_objectif":"La Chesnaie est une clinique institutionnelle psychiatrique, c'est \u00e0 dire qu'elle accueille des malades psychiatriques, principalement atteints de troubles psychotiques, hospitalis\u00e9s pour une longue dur\u00e9e, avec un lourd traitement de base et ce, dans le but des les r\u00e9ins\u00e9rer dans la soci\u00e9t\u00e9.\r\nPour cela elle met en place un plan de soins s'appuyant sur diff\u00e9rentes activit\u00e9s et contrat, tout en diminuant leurs traitements. Les soins y sont en partie bas\u00e9s sur le lien social et l'animation fait partie int\u00e9grante du programme de soin qui y est institu\u00e9.\r\nLa Chesnaie est \u00e9galement bien inscrite dans la vie ext\u00e9rieure, notamment gr\u00e2ce \u00e0 son r\u00e9seau associatif important. Le Club est une association qui fait partie de la Chesnaie et propose des activit\u00e9s aux pensionnaires. C'est \u00e0 lui que l'on doit l'insertion importante de la clinique dans la vie ext\u00e9rieure. Notamment par l'organisation de concerts, de f\u00eates, de sorties... Psychiatrie, animation, institutionnel, psychotique, contrat\r\nSoigner et r\u00e9ins\u00e9rer dans la soci\u00e9t\u00e9 des personnes atteintes de maladies psychiatriques. Ces objectifs peuvent \u00eatre atteints par des rendez-vous fr\u00e9quents avec des psychiatres, et la mise \u00e0 disposition d'appartements en h\u00f4pital de jour pour les personnes qui ne sont plus 7 jours sur 7 \u00e0 la clinique. \r\nLa psychoth\u00e9rapie institutionnelle est la grande orientation de la clinique. Elle implique le fait, d'abord, que le soignant n'est pas assign\u00e9 \u00e0 une seule t\u00e2che, tous les soignants, appel\u00e9s aussi \"moniteurs\" sont polyvalents, ils travaillent dans diff\u00e9rents p\u00f4le de soins de la clinique, et changent de p\u00f4le environ tous les quatre mois afin d'\u00e9viter la routine et les st\u00e9r\u00e9otypes li\u00e9s \u00e0 la maladie mentale.\r\nAussi, les pensionnaires de la clinique participent \u00e0 la vie de celle ci, il y a des syst\u00e8mes de contrats qui se font entre le pensionnaire et la clinique, pour que celui ci aide au bon fonctionnement de la structure. \r\nL'association socio culturelle de la clinique participe \u00e9galement activement au soin, en proposant chaque jour des activit\u00e9s vari\u00e9es pour les pensionnaires, ainsi qu'un concert par mois \u00e0 la salle de repr\u00e9sentation se trouvant dans la clinique. Les concerts sont accessibles aux personnes int\u00e9rieures et ext\u00e9rieures de la clinique afin de faire le lien entre ces deux \"mondes\" qui se voient rarement et ainsi d'effacer les pr\u00e9jug\u00e9s et les stigmates li\u00e9s \u00e0 la psychiatrie. ","bf_description":"La clinique a pour but de soigner les malades et\/ou de les r\u00e9ins\u00e9rer socialement. Pour cela elle s'appuye sur un fonctionnement institutionnel tr\u00e8s developp\u00e9. Au sein duquel le pensionnaire trouve toute sa place. Il est ins\u00e9r\u00e9 dans le fonctionnement m\u00eame de la clinique avec un syst\u00e8me de contrat, de participation \u00e0 des activit\u00e9s, au d\u00e9veloppement de la clinique...\r\nLe public de la chesnaie est compos\u00e9 principalement de malades mentaux souffrant majoritairement de souffrance psychique aig\u00fce ou chronique. Il y a \u00e9galement quelques d\u00e9pressifs gr\u00e2ves et parfois des personnes d\u00e9pendantes \u00e0 l'alcool ou \u00e0 la drogue. Le public est majeur et les \u00e2ge varient de 18 ans au quatri\u00e8me \u00e2ge. Certains passent la fin de leur vie au sein de la structure lorsqu'ils ne sont pas redirig\u00e9s vers d'autres structures. La Chesnaie met en place diff\u00e9rentes activit\u00e9s, sportives comme artistiques, entre patients et moniteurs (\u00e9quitation, poterie, peinture, etc...).\r\nElle donne aussi la possibilit\u00e9 aux pensionnaires de participer aux diff\u00e9rentes t\u00e2ches de la vie en collectivit\u00e9 (m\u00e9nage, cuisine, buanderie, etc...). \r\n","checkboxListeSecteur":"3","checkboxListeSecteurSecondaire":"1","checkboxListeThematique":"11,9,10,12,14,18,16","checkboxListePublic":"2,6,19,7,8,14,23","bf_telephone":"0254794827","bf_fax":"0254794057","bf_mail":"clinique@chesnaie.com","bf_site_internet":"http:\/\/www.chesnaie.com\/","listeListeHebergement":"1","listeListeRemuneration":"2","bf_adresse1":"Clinique de Chailles","bf_adresse2":"La Chesnaie","bf_code_postal":"41120","bf_ville":"Chailles","listeListeDepartementsFrancais":"41","bf_latitude":"47.52341699999999","bf_longitude":"1.3255268999999998","bf_contact":"Mme Dubois (charg\u00e9e du recrutement) ; R\u00e9jane Paireau (Monitrice-Psychologue) ; Jean-Louis Place (Directeur)","listefiche23externe":"PasteurMelanie","bf_informations_complementaires":"TB stage 1A. Un peu particulier, car manque un tuteur fixe. Mais tr\u00e8s instructif et enrichissant. Attention \u00e0 laisser les pr\u00e9jug\u00e9s de c\u00f4t\u00e9, quant au public.\r\nExcellent stage pour celui de premi\u00e8re ann\u00e9e, bien que frustrant car beaucoup trop court pour tout voir, mais cela fait voir une autre image de la psychiatrie que celle qui nous est le plus souvent montr\u00e9e. \r\nVivement conseill\u00e9 !","bf_auteur":"Ana\u00efs DUPOUY-VICET ; Tifaine VERGER (Stage 1-2012) ; Oph\u00e9lie Dor\u00e9 (Stage 2 - 2013) ; M\u00e9lanie Pasteur (Stage1 - 2013)","bf_ce_pays":"fr","id_typeannonce":"24","createur":"Anonyme","categorie_fiche":"Stage","date_creation_fiche":"2012-02-07 13:18:55","date_debut_validite_fiche":"2012-02-07","date_fin_validite_fiche":"0000-00-00","statut_fiche":"1","carte_google":"47.52341699999999|1.3255268999999998","date_maj_fiche":"2015-08-14 11:36:29","id_fiche":"LaCliniqueDeLaChesnaie","bf_stage1ou2":"Stage 1 ou 2"}